incollab en argentine avec les baroudeurs de l'innovation managériale

incollab en Argentine – 15

La course à l’innovation – technologique & managériale. 

« Mon objectif dans la vie c’est d’essayer et de créer de nouvelles choses qui soient profitables pour tous. Je pense que le management que l’on décide d’incarner doit toujours être aligné avec nos valeurs […] et s’il y a bien une chose en laquelle je crois et qui fait le succès de MABB : c’est l’innovation managériale ! »

Après une échappée au Costa Rica, direction Buenos Aires et son quartier San Martin. Selon Daniel Miguez, fondateur de l’entreprise MABB, spécialisée dans les nanotechnologies dentaires et de l’ONG EMPREAR, innovation technologique et managériale vont de pair. Il confie à nos baroudeuses Claire et Caroline sa recette du succès et ses bonnes pratiques pour un management épanoui et une entreprise prospère.

D’une entreprise traditionnelle à une entreprise innovante

La démarche du fondateur de MABB, féru d’innovation – notamment managériale- s’ancre dans une réflexion et une étude approfondie des us de l’entreprise. Il se réclame d’une nouvelle ère entrepreneuriale dont les pratiques dénotent de celles communément mises en place dans ce que l’on appelle « l’entreprise traditionnelle ». Fi des structures hiérarchiques basées sur des figures d’autorité, des processus standardisés de production, des mécanismes de coordination des actions qui passent par la chaîne de commandement et de tout ce qui caractérisait une entreprise dite « innovante »… au 20ème siècle. Un changement de paradigme s’est opéré depuis le début des années 2000, l’innovation porte un autre visage, moins technique, plus humain. Les systèmes structurels et organisationnels sont bouleversés et le management est lui aussi par conséquent repensé. 

L’humain au service de l’innovation 

« C’est pourquoi, aujourd’hui la clé de l’efficacité organisationnelle ne repose pas tant sur la standardisation des processus de production mais plus sur la capacité de la société à créer. »

Selon Daniel Miguez, le capital de l’entreprise est essentiellement basé sur l’apport intellectuel et émotionnel des individus qui la composent mais également sur leurs facultés créatives, leurs compétences et leurs talents. Il a donc fait le choix d’adapter l’organisation interne de MABB en créant de nouveaux pôles de gestion qui favorisent l’innovation. Les  traditionnelles « ressources humaines » ont notamment été remplacées par une cellule axée sur le développement personnel des collaborateurs. 

«  MABB est une entreprise qui se veut disruptive et souhaite avoir un impact positif sur l’humain » 

Les équipes sont constituées de profils aux compétences qui se complémentent les uns les autres, de collaborateurs qui partagent les mêmes valeurs et une vision commune. Pour les chapeauter et les accompagner, un management tripartite horizontal a été mis en place. Cela permet de simplifier les process de fabrication des produits et de responsabiliser davantage les équipes polyvalentes qui jouent un rôle fondamental dans le développement des technologies de pointe.

Pas de doute ici, c’est bel et bien l’humain qui porte l’innovation ! 

 Pour aller plus loin :

Pour aller plus loin et en apprendre davantage sur la société MABB, vous pouvez télécharger la fiche bilan détaillée. 

Je partage >

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email