Passage au Danemark par les baroudeurs Incollab pour s'inspirer du management collaboratif local

incollab au Danemark – 6

Encore quelques jours au Danemark pour nos deux baroudeuses Claire et Caroline. Cette fois, nous rencontrons un cabinet de conseil en management Bloch&Ostergaard. Son fondateur Erik Ostergaard s’est inspiré des travaux de Frédéric Laloux. Son ambition est simple : faire des entreprises des lieux où les individus se révèlent !

Faire des entreprises des lieux où les individus se révèlent !

Dans un monde qui change rapidement, les « bonnes pratiques ne suffisent plus ». Bloch&Ostergaard s’est donnée la mission d’aider les autres entreprises qui souhaitent changer leurs pratiques afin d’avoir un meilleur leadership et de gagner en adaptabilité. Ils aident ainsi au développement d’organisations autogérées avec des employés qui se partagent le leadership et qui sont fortement engagés dans l’entreprise.

Bloch&Ostergaard a choisi le modèle agile comme modèle de management

Chez Bloch&Ostergaard, pas de hiérarchie mais une véritable équipe. L’entreprise est une «teal organization». Ce terme inventé par Frederic Laloux est expliqué dans son livre Reinventing Organizations. Les entreprises y sont classées par couleur selon leur type d’organisation :

  • L’entreprise rouge est basée sur la force et la toute-puissance du leader;
  • L’ambre est très fortement hiérarchisée à l’image des organisations militaire;
  •  L’orange, la forme classique avec une structure ni trop ni pas assez figée avec des jeux de pouvoir à différents niveaux ;
  • La verte est tournée vers le service des autres et/ou écoresponsable et soucieuse du développement de ses salariés ;
  • La sarcelle ou teal est ce que l’on appelle l’entreprise agile ou l’entreprise libérée. Les objectifs sont présentés aux salariés qui se gèrent ensuite eux-mêmes. Dans ce type d’organisation les collaborateurs sont considérés comme étant les mieux placés pour savoir comment se répartir le travail et comment utiliser leurs compétences.
Une teal organisation au quotidien

Bloch&Ostergaard incarne parfaitement cette teal organisation au quotidien. Ici, par exemple chacun choisit ses propres tâches. Chaque vendredi les objectifs sont présentés à tous les employés qui se répartissent les tâches ensemble. Si un ingénieur est motivé et performant il peut très bien faire du marketing et inversement. Le pilier de ce modèle est l’entraide entre employés !  

Tout le monde peut prendre des décisions : en cas de conflit à propos de décisions stratégiques, les collaborateurs règlent le problème ensemble ! Un seul outil : un dialogue constructif entre tous les collaborateurs ! Les employés peuvent choisir leur manager et même dire non à un client s’ils ne veulent pas travailler avec lui ou s’ils ne sont pas en accord avec ce que le client souhaite faire ou avec ses valeurs.

La stratégie du « robot ducking » pour résoudre un problème

 Cette méthode consiste à verbaliser les problèmes ou les conflits à voix haute. Il n’est pas rare qu’un des employés de Bloch&Ostergaard demande : « Can I robot duck on you ? ». Un collaborateur demande à un ou plusieurs de ses collègues de l’écouter un moment exposer à voix haute le problème qu’il rencontre pour ensuite essayer de trouver une solution ensemble. 

Globalement, le management « à la danoise » est très différent du management français ! Les organisations sont au Danemark très plates, les employés ont beaucoup de libertés basées sur un contrat de confiance entre l’employé et son employeur.

Retrouvez-le détail de ces actions et une vision complète de la démarche au sein de Bloch&Ostergaard dans notre fiche incollab autour du monde_danemark_Bloch&Ostergaard

Je partage >

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email