Passage à Israël pour Incollab et découverte du management mis en place en entreprise

incollab en Israël – 8

Le Danemark est désormais derrière nous. Nous quittons avec nos deux baroudeuses le nord de l’Europe pour rejoindre Israël. Vous nous suivez toujours ? C’est reparti pour de nouvelles aventures. Pour démarrer ce périple, nous avons rendez-vous dans les locaux de Deep Instinct avec un français : Guillaume Sicard. Créée en 2013, cette entreprise spécialisée dans le domaine de la cybersécurité a également des bureaux aux États-Unis et à Singapour et compte à l’heure actuelle environ 100 employés.

Une entreprise ou l’esprit de famille est cultivé !

Deep instinct applique de l’intelligence artificielle (machine learning et deep learning) à la détection de malware (fichiers nocifs).

Malgré la mise en place d’une hiérarchie verticale au sein de Deep Instinct, cette entreprise de 100 employés n’a cependant pas fait une croix sur son esprit startup initial !  En Israël comme aux États-Unis, il y a plus d’offre que de demande. Les startups doivent donc constamment trouver de nouvelles manières d’attirer des talents ! 

Chez Deep Instinct, une très grande importance est donnée aux évènements de team building. Chaque jeudi soir, les employés se réunissent autour du bar de l’entreprise. Une personne est chargée d’organiser toutes ces activités avec un budget alloué par l’entreprise. L’esprit famille est très important.

Les bureaux accueillent toute la « famille ». S’il est courant d’amener ses enfants au travail, avec des salles pour les accueillir, les Israéliens et en particulier à Tel Aviv adorent les chiens ! Tel Aviv est une des villes au monde où il y a le plus de chiens par habitant ! Il n’est donc pas rare de voir tout plein de chiens se balader dans les locaux au milieu des employés de l’entreprise (les perroquets font également partie du décor). Les employés peuvent également apporter leurs instruments de musique et il y a deux guitares dans les bureaux. Guillaume nous confie que quasiment tous les jours, des employés jouent de la musique et se mettent à chanter ! Cela dote l’entreprise d’une atmosphère agréable et conviviale.

L’importance de se retrouver le midi tous ensemble ! Pour Guillaume Sicard, le repas du midi est un élément crucial du team building de la startup. Chaque employé possède une carte sur laquelle la compagnie met une certaine somme tous les mois. « Autour de 250 euros par mois qu’on peut utiliser dans des restaurants mais aussi dans des magasins, ou des applications sur le web ! Il y a des dizaines de restaurants, donc vers 10h on se rejoint tous sur nos ordinateurs et on sélectionne des restos, et tout est livré au bureau ! On mange tout le temps ensemble, même quand le CEO est là on déjeune ensemble ! ».

Et en cas de conflit ?

La notion de conflit en Israël n’est pas du tout la même qu’en France, confie Guillaume. Parfois on peut penser que deux personnes sont en train de se disputer alors qu’en fait elles sont simplement en train de parler. Les gens sont plus directs dans leurs propos. Au sein de Deep Instinct l’ambiance est plutôt bonne et les conflits se règlent par le dialogue. Toutes les 2 semaines, sont organisés des « one to one conversation » pour mieux se comprendre et s’entraider.

Retrouvez-le détail de ces actions et une vision complète de la démarche au sein de Bloch&Ostergaard dans notre fiche incollab autour du monde_israel_DeepInstinct

Je partage >

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email